La question du handicap à Ivry

Inclusion, accessibilité, mobilité, aménagements numériques de la ville, apprentissages… : Avec la liste IVRY C’EST VOUS, nous prendrons l’engagement de permettre à tous les habitants d’Ivry-sur-Seine en situation de handicap de se sentir bien intégrés dans la ville ! Découvrez nos objectifs !

Objectif numéro 1 : Améliorer le quotidien en favorisant l’accessibilité.   

Mettre en place un réseau de testeurs de l’accessibilité : cette expérience utilisateur aura pour objectif de rendre les aménagements physiques et dématérialisés (sites internet, cheminements, ascenseurs, signalétiques…) plus adaptés en partant du vécu des personnes en situation de handicap.

Adapter la voirie aux problématiques spécifiques des personnes en situation de handicap (visuels, cognitif, auditif) en renforçant la signalétique en ville afin qu’elles puissent se déplacer en toute sécurité et de manière autonome dans l’espace public.

Augmenter le nombre de places de stationnements réservées aux personnes à mobilité réduite (en favorisant leur emplacement prioritairement devant les cabinets médicaux, les bâtiments publics, et les équipements sportifs et culturels.

Mettre en open data et en temps réel les données relatives aux informations de voirie, de travaux et d’accessibilité afin que chacun puisse librement accéder à toutes les informations dans une totale transparence

Objectif numéro 2 : Adapter les services et politiques pour une meilleure inclusion.

Pérenniser le travail du secteur Action handicap de la ville en faisant participer de façon active les associations liées au handicap, notamment aux commissions travaux afin d’aborder systématiquement les problèmes d’accessibilités et de faisabilité.

Engager davantage les citoyennes et les citoyens en situation de handicap à participer à la vie de la ville en renforçant, y compris financièrement, la commission municipale d’accessibilité.

Développer un guichet unique du handicap qui constituerait un relais de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). La présence d’assistante sociales permettra d’accompagner les demandes d’aides spécifiques.

Former le personnel municipal à l’accueil des personnes en situation de handicap et notamment celles ayant un handicap mental ou physique, encore souvent mal compris.

Mettre en place une permanence administrative hebdomadaire pour les personnes sourdes et malentendantes ainsi que pour les personnes déficientes visuelles.

Réserver et faciliter l’accès des Ivryennes et Ivryens en situation de handicap à des logements accessibles en privilégiant l’accès à des appartements en rez-de-chaussée. 

S’assurer du respect strict de l’obligation d’emploi de personnels en situation de handicap au sein des différents services municipaux.

Sanctuariser un créneau spécifique d’accès à la piscine pour les personnes en situation de handicap pour pallier les difficultés rencontrées avec la seule prise de rendez-vous.

Objectif numéro 3 : Agir de concert pour une meilleure inclusion et une meilleure visibilité.

Agir de concert avec les entreprises, associations et collectivités pour une insertion professionnelle plus importante des personnes porteuses d’un handicap.

Soutenir l’ensemble des associations œuvrant dans le domaine du handicap et s’appuyer sur leur expérience.

Créer un label accessibilité pour les commerces Ivryens afin de favoriser une dynamique positive de la mise en accessibilité.

Faire participer les élus au « Duo Day » et informer les employeurs du territoire sur cette possibilité afin de participer à une plus grande insertion et une meilleure visibilité des personnes porteuses de handicap.

Sensibiliser aux handicaps en réalisant une exposition dans la ville de portraits géants d’Ivryennes et d’Ivryens porteurs de handicap.

Sensibiliser de façon systématique au handicap dans les écoles primaires et les collèges en favorisant l’intervention de personnes concernées dans les classes

Objectif numéro 4 : Agir dès le plus jeune âge pour favoriser l’inclusion des enfants porteurs de handicap.

Former les animateurs présents lors des activités et temps périscolaires à l’accompagnement des enfants porteurs de handicap afin qu’ils puissent les aider notamment lors des repas mais aussi des activités.

Mettre en place des créneaux de sport adaptés pour les enfants exclus du handisport.

Sensibiliser de façon systématique au handicap dans les écoles primaires et les collèges en favorisant l’intervention de personnes concernées dans les classes.

Expérimenter, pour les enfants ayant des difficultés d’apprentissage, des méthodes alternatives (type Montessori ou Feuerstein) sous forme d’atelier le mercredi ou le samedi.

Aménager dans les parcs et jardins de la ville des aires de jeu naturelles, inventives et intergénérationnelles accessibles pour les personnes en situation de handicap.

Développer les ateliers de théâtre et de musique pouvant accueillir les enfants en situation de handicap.

Favoriser l’accueil en colonie de vacances des enfants porteurs de handicap.

Aménager, dans chaque école, un lieu « calme » pourvu de coussins, musique douce, lumière faible et colonne à bulles pour permettre aux enfants d’être apaisés.

Détecter au plus tôt les troubles du langage et des apprentissages et les différents handicaps en partenariat avec la PMI, la médecine scolaire et la médecine de la ville.