CHANGER DE MÉTHODE SUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE

Co-construire avec le territoire une transition écologique génératrice d’activités économiques et d’opportunités sociales. Les projets sont concrets au service du quotidien des habitants en participant à l’évolution de la collectivité locale, des associations et des entreprises. Nous serons une ville volontaire qui parie sur l’écologie comme moteur de l’économie et qui s’engage dans un changement de modèle à travers la transition écologique. Ainsi, nous développerons l’emploi local par la transition écologique et accompagnerons les différentes filières dans leur reconversion en faveur d’un développement durable. La ville se placera dans une posture de facilitation et mobilisera de façon coordonner ses services et les établissements publics. 

denisse-leon-KaZ88TwgYhA-unsplash

PRIORITÉ DONNÉE À UNE VILLE PROPRE : SE DONNER LES MOYENS HUMAINS

Nous lancerons une grande opération ville propre dès mars 2020 en mobilisant les agents propreté de la ville. Il faut marcher sur les deux pieds : prévenir et sanctionner. Une brigade de propreté assermentée sera instituée et devra créer de la proximité avec les habitants. Il faudra en même temps réorganiser et renforcer massivement la mécanisation du service de propreté. Nous déploierons des managers de rue dans chaque quartier afin qu’ils puissent être partout pour identifier les problèmes et piloter les équipes. La police municipale et la vidéoprotection viendront en appui de ces managers de rue.

LUTTER CONTRE LES NUISIBLES QUARTIER PAR QUARTIER

Rats, cafards, souris, blattes, punaises de lit… ils prolifèrent depuis plusieurs années à Ivry. Avant-même que cela soit signalé, nous mènerons de manière régulière des opérations de dératisation dans tous les quartiers de la ville. Nous travaillerons avec les bailleurs et tous les acteurs concernés pour lutter contre les punaises de lit et les autres nuisibles. Des aides municipales seront apportées sur critères sociaux aux familles les plus modestes.

REDONNER DE LA PLACE À LA NATURE

Face à la bétonisation de la ville, nous transformerons au minimum trois rues par quartier en rues-jardins, réhabiliterons les espaces verts existant et en créerons de nouveaux afin que chaque Ivryen se trouve à moins de 200 mètres d’un coin de verdure. Nous réaménagerons les grandes places de la ville (Voltaire, Ferrat, Parmentier, Gambetta, Général de Gaulle) avec l’installation de fontaines. Nous développerons de réels trames vertes (végétal) et bleues (eau, fontaine, bassins) entre les quartiers. L’objectif ? enrayer le déclin de la biodiversité, réduire la pollution et créer du lien entre les quartiers

UNE VILLE AMIE DES ANIMAUX

Nous agirons en faveur de la biodiversité en protégeant les animaux sauvages, dont les renards,  les abeilles et les oiseaux. Nous travaillerons à la réintroduction de certaines espèces, particulièrement les pollinisateurs. Nous travaillerons à l’intégration et au bien-être des animaux de compagnie et de leur propriétaire, notamment en créant des espaces canin et en créant des haltes canines et félines pour assurer une garde temporaire des animaux, notamment pour répondre aux besoins des personnes isolées.

RENDRE L’ESPACE PUBLIC PLUS CONVIVIAL

La Seine est là et personne ne la voit. Dans le cadre du projet Ivry Confluences, nous prioriserons l’aménagement et la valorisation des quais de Seine à court terme. Nous installerons un mobilier urbain à hauteur des attentes des Ivryens. La ville manque de bancs qui permettent de se reposer, de profiter de la ville et d’améliorer la convivialité dans l’espace public. Nous améliorerons l’éclairage dans les zones sujettes à l’insécurité.

matthew-henry-Dpv4yCZKFG8-unsplash

MIEUX SE DÉPLACER EN RÉCONCILIANT LES MOBILITÉS URBAINES ET L’ESPACE PUBLIC

Nous réconcilierons le vélo et l’espace public en développant un réseau de pistes cyclables sécurisées et continues, entre les différents quartiers et avec les villes limitrophes. Nous créerons des parkings à vélo clos en proximité des stations de métro et de la gare RER. Nous développerons les partenariats avec les opérateurs pour faire arriver à Ivry les trottinettes, scooters et vélos en libre service. Nous complèterons l’aide de la région Ile-de-France pour permettre l’achat de vélos électriques. Enfin, en coopération avec la RATP et le STIF, nous créerons des navettes électriques afin de relier les différents quartiers de la ville.

PRENDRE NOS RESPONSABILITÉS POUR UNE ALIMENTATION PLUS SAINE

Nous atteindrons d’ici 2026 l’objectif 100% bio ou en circuit court dans les cantines scolaires ainsi que dans les repas portées aux personnes âgées dans le cadre des portages de repas. Nous instaurerons deux repas végétarien par semaine dans les cantines scolaires et maintiendrons pour les autres jours de la semaine le choix entre un repas carné et un repas végétarien. Pour limiter l’exposition aux perturbateurs endocriniens, nous mettrons fin à l’usage des contenants plastiques en restauration collective.

joshua-rawson-harris-KRELIShKxTM-unsplash

REPRENDRE EN MAIN LA ZAC IVRY CONFLUENCES

Les moratoires servent l’immobilisme. Nous préférons une reprise en main du projet avec une véritable concertation qui définira les nouvelles orientations de ce projet d’envergure. Le redimensionnement du projet prendra effet dès que les parties concernées fixeront le nouveau cap. Nous devrons avoir un calendrier précis et redéfinir la charte de maintien et de relogement pour les propriétaires concernés par les futures expropriations.

siebe-warmoeskerken-R3iAcQxylmE-unsplash

FAIRE REVIVRE LE CENTRE-VILLE

La majorité sortante souhaite faire du centre-ville un centre administratif qui condamnera le quartier à une mort lente. Nous nous engageons à faire revivre le centre-ville en réaménageant l’espace public, en dynamisant l’offre commerciale, en mettant en place un permis de louer obligatoire et en faisant du centre Jeanne Hachette le cœur battant de la vie associative et culturelle. Nous expérimenterons la piétonisation du centre-ville le samedi. 

REDONNER UNE IDENTITÉ À NOS QUARTIERS

Le patrimoine historique, naturel et culturel souffre d’un manque de vision et d’entretien. C’est particulièrement le cas dans nos quartiers. Nous créerons un plan paysage patrimoine dans chaque quartier, avec les usagers et les paysagistes. Nous devrons revoir le plan local d’urbanisme (PLU) pour maîtriser les nouvelles constructions, protéger les espaces verts existants et en créer de nouveaux.

AMÉLIORER LE STATIONNEMENT ET RENDRE L’ESPACE PUBLIC AUX PIÉTONS

Pour désengorger nos rues et rendre l’espace public aux piétons, nous étudierons les possibilités d’ouverture de parkings – notamment souterrains – et élargirons les horaires d’ouverture des parkings publics existant. Afin de faciliter le stationnement, nous développerons le stationnement intelligent afin que les conducteurs connaissent les places de parking disponibles en temps réel. Nous développerons le stationnement temporaire à proximité des commerces et rendrons gratuit le stationnement pour les professionnels de santé exerçant des visites à domicile. Enfin, en négociation avec les bailleurs sociaux, nous rendrons gratuit le stationnement dans le parc social.

LANCER UN PLAN ZÉRO CARBONE EN DÉBUT DE MANDAT

Afin de favoriser la diminution de la consommation d’énergies fossiles, le développement des énergies renouvelables, l’évolution des modes de déplacement, un programme d’économie d’énergie dans les bâtiments, un développement du végétal en ville et un accompagnement des familles et entreprises vers la suppression des chauffages polluants, nous lancerons un plan zéro carbone avec des objectifs à horizon 2030. Nous prenons l’engagement que les bâtiments publics soient à énergie positive d’ici la fin du mandat, notamment grâce au photovoltaïque ou à la géothermie.

MIEUX VIVRE EN LANÇANT UN PLAN DE RÉNOVATION DU PARC SOCIAL EXISTANT

Notre parc social vieillissant condamne les personnes y vivant à être laissés à l’abandon. Comment vivre décemment sans chauffage, dans des logements vétustes, avec des parties communes qui se dégradent de jour en jour et sans ascenseur ? Nous lancerons dès 2020 un plan de rénovation du parc social : l’objectif est d’améliorer le quotidien et d’apporter du confort à ceux qui y vivent (local vélo et à poussettes, sécurisation des entrées…). Il faudra améliorer les installations aux pieds des immeubles (sportives, culturelles, jeux pour enfants) afin que les Ivryens se réapproprient l’espace. Tout cela passera par une reprise en main de la gestion de l’office HLMde la ville et une négociation avec les autres bailleurs sociaux. Notre politique se centrera sur un équilibre plus important entre les différents types de logement. 

L’ACCÈS AU LOGEMENT : TRANSPARENCE ET FACILITATION DES ÉCHANGES

La transparence et l’exemplarité doivent être le maître mot de la municipalité. Nous l’appliquerons dès notre arrivée en rendant transparents les critères d’attribution des logements sociaux et en informant régulièrement les demandeurs via une plateforme dédiée. Cette plateforme devra également servir aux échanges de logements dans le parc social. 

UNE LUTTE IMPLACABLE CONTRE L’HABITAT INDIGNE ET LES MARCHANDS DE SOMMEIL

Nous devons déclarer la guerre aux marchands de sommeil et à l’habitat indigne. Ivry est la capitale de l’habitat indigne du Val-de-Marne. Pas de quoi se féliciter. Nous devrons immédiatement utiliser l’ensemble de l’arsenal juridique nouvellement adopté par la loi ELAN (permis de louer, interdiction d’achat pour les propriétaires véreux…). Aussi, nous poserons comme priorité le contrôle de la décence des logements en renforçant les moyens du service d’hygiène et salubrité. Car c’est cela s’occuper du quotidien des Ivryens.